Nos projets Humanitaires en Inde et au Burkina Faso

Le collège épiscopal du Sartay, soutient deux projets humanitaires; l’un en Afrique, au Burkina Faso et l’autre en Inde, à Porur.

Pour le Burkina

Un parrainage d’enfants au Burkina  (renseignements : Julie Dall Arche et Brian Houben, 0485/319.830) qui vise à rendre possible leur scolarisation, et des dons d’argent à différents responsables de projets humanitaires locaux en Inde, principalement en faveur des intouchables et autres personnes fortement discriminées.

Pour le projet Inde:

Le projet humanitaire du Sartay offre l’opportunité à des jeunes Belges de 16-17 ans de vivre une authentique expérience d’action humanitaire. Il ne s’agit pas seulement d’une immersion de 15 jours dans une population défavorisée lointaine, car une longue préparation de deux années sous-tend le voyage. Ce temps de préparation nécessite que les jeunes développent des compétences diverses (sens du sacrifice, créativité, organisation, planification, recherche d’un esprit de groupe, courage, ténacité, constance…) et qu’ils se préparent profondément pour appréhender au mieux l’immersion au sein d’une population très différente de tout ce qu’ils connaissent. Mais un autre objectif important est évidemment d’ offrir une aide matérielle conséquente au volontariat de Pondichery et au couvent-hôpital Holy Hansenorium de Trichy (Sud de l’Inde).

Le volontariat de Pondichéry

Il a été fondé voilà plus de 50 ans par une liégeoise, Madeleine Hermant – de Blic. Il est actif dans des nombreux domaines dans la région de Pondichery. Son but : améliorer le sort de personnes vivant dans une très grande précarité physique, économique, psychique et sociale.

Quelques exemples :

– Ferme-orphelinat

– Atelier de tissage qui met au travail d’anciens lépreux et lépreuses.

– Accueil de femmes âgées anciennement maltraitées par leurs maris, dans une antenne située dans le centre de Pondichery.

– Accueil de jeunes filles désoeuvrées vivant dans la rue, le plus souvent subsistant grâce à la prostitution.

– Accueil d’enfants des rues subsistant également grâce à la prostitution ou à la délinquance ou presque « morts de faim » ;

– Parrainage classique d’enfants issus de milieux très défavorisés, en vue de leur offrir l’accès à l’école ;

– …

Sur placetoute l’équipe du Sartay, jeunes et professeurs, se met au service des plus démunis en accomplissant certaines tâches telles que:

– alimentation de nourrissons,

– traitement anti-gale pour enfants,

– jeux et animations à destination des orphelins,

– travail aux champs,

– maçonnerie et gros oeuvre de nouvelles constructions,

– …

L’hôpital-Couvent de Trichy

Ce couvent de soeurs infirmières comporte trois ailes distinctes et hermétiques (contagion) :

– SIDA

– TUBERCULOSE

– LEPRE

C’est évidemment un choc profond pour nos élèves de passer trois jours avec des enfants parfois très malades (mais souvent souriants, quelle étrangeté), ou bien marqués par des blessures impressionnantes (dans le cas de la lèpre). Les seuls résidents de ce couvent que nos élèves ne rencontrent pas sont les tuberculeux, à cause de la forte contagion (même pour des Européens en pleine santé).

Notre action : remise d’un chèque pour des projets spécifiques (souvent dirigés vers l’agrandissement des structures), animations avec les enfants, aide à certains soins, apport en matériel (médicaments, compresses, pansements,…).

Remarque importante: en aucun cas, l’argent récolté pendant les 2 ans d’actions mises en place par chaque groupe d’élèves volontaire ne sert à payer, en tout ou en partie, les voyages des participants, qu’ils soient élèves ou enseignants. Chaque centime récolté est intégralement et directement reversé sur place, il n’y a pas d’intermédiaires, pas de pertes.

Tous les membres du projet Inde vous remercient pour votre intérêt.

Pour d’autres renseignements, david lemoine, 0494/630.209 ou daviddavidlemoine@hotmail.com ou

sur le site: http://voyagesdusartay.skyrock.com/1.html